bouclé

bouclé

Liste des articles publiés

samedi 14 novembre 2015

La région de Séville


  Le long de la côte est bordé de marécages.


Beaucoup de cigognes dans le coin.

En ville, on les entends claquer du bec.

 Des kilomètres de serres,
 ou poussent principalement des fraises,
les "fameuses" fraises d'Espagne ...

 Je croise beaucoup d'hommes noirs,
ils vivent dans des caravanes toutes emballées de bâches,
les mêmes bâches qui recouvres les serres.
 Je roule toujours sous un grand ciel bleu, c'est génial.
Quand je pense au temps qu'il fait en Lorraine.
Ici aussi, un long bras de mer séparé de l'océan par une étroite bande de sable.

Encore un lieux propice à la baignade.
Surtout que je suis seul sur la plage.
A cette époque de l'année,
les installations touristiques tournent au ralenti.

  Il doit y avoir du fer dans cette terre,
la rivière est toute rouge/brune.
 Intrigué par cette plante qui pousse en bord de route et que je croise depuis plusieurs kilométres, je m’arrête pour examiner ces drôles de fruits.
Surprise et petite frayeur !
Au moment ou je touche ce bulbe poilu il explose et me recouvre de liquide transparent.
Je me rince rapidement la peau en pensant que ce produit est peut etre un peu dangereux.
J'apprends par la suite aprés renseignement,
qu'il s'agit de "pepinillos del diablo" et que ce n'est pas dangereux.


 En direction de Séville, le paysage est plutôt plat.
Vraiment la sensation de rouler dans la "pampa"


Les villages que je traverse en sortant de la route nationale sont assez jolis.

 Il y règne une ambiance plutôt agréable et accueillante,
surtout en fin de journée quand les gens se retrouvent sur la place et au café pour papoter.

 Bivouac sous les amandiers.

Jesus avec qui j'ai sympathisé et son chien Jambo (Rambo en espagnol !).

 Les fameux taureaux en panneaux d'affichage.

 Ces grandes tours sont des four solaires,
qui produisent de l'électricité grâce à la lumière solaire renvoyée par des centaines de miroirs.

Arrivée à Séville.

Je suis très chaleureusement accueilli par Remi,
membre de la communauté Warmshower,
qui est français et vit ici depuis quatre mois.

Il habite dans un bel appartement situé dans un quartier du centre ville à l'ambiance plutôt sympa.














 Rémi me fait visiter cette célèbre cité.

Après deux jours à Séville, je reprends la route.

Certains noms de villages me font penser aux westerns américains.

Ici, des kilomètres d'aqueducs pour l'irrigation des champs.


 La récolte du coton vient d'avoir lieu.

12 commentaires:

  1. Sympa tes photos, tu y ajoutes de bons commentaires, c'est super intéressant de te lire et de te suivre sur la route. Bon voyage ! Rémi

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ces images et pour ses récits toujoujours detaillés, je ne rate pas un épisode !

    Bonne Route
    Olivier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureux de te savoir derriere moi, jei t'appelerai si j'ai besoin d'aide pour me pousser dans les montées ;-))

      Supprimer
  3. Buen viaje. Tendré Internet el miercoles. Bonito blog.
    Puerto santa María

    RépondreSupprimer
  4. Buen viaje. Tendré Internet el miercoles. Bonito blog.
    Puerto santa María

    RépondreSupprimer
  5. hola !
    je ne sais pas quand tu as pris ces photos, mais ...où sont les espagnols ?!
    Il ne manque plus que la musique et les odeurs ! tes photos sont tjrs aussi intéressantes .
    brigitte

    RépondreSupprimer
  6. Merci de me suivre toujours d'aussi prés.
    C'est vrais qu'il est plus facile de photographier des monuments et des paysages que des gens.
    Je vais faire un effort.
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ces images et commentaires pleins de soleil et de chaleur...on en a bien besoin en ce moment ! Bisous de nous 2!

    RépondreSupprimer
  8. Superbe, l' Andalousie et Séville, en particulier. Merci pour cet extraordinaire partage, on ne se lasse pas! Pour l'anecdote, c'est de là que vient la corbatín que tu portas...

    RépondreSupprimer