bouclé

bouclé

Liste des articles publiés

lundi 19 octobre 2015

Des Asturies à la Galice



Quelques belles maisons typiques de la région.
Certaines plus voyantes que d'autres avec leur façade peinte en bleu .

Cette église aussi aux couleurs vives.
La partie ouest des Asturies semble plus riche.

 Vu la taille de cette citrouille,
 la terre aussi semble bien riche.

Et toujours un réseau routier bien aménagé.
L'autoroute qui longe la côte me permet de rouler tranquillement sur les routes nationales pas trop fréquentées.

Rencontre cosmopolite avec ces trois pèlerins.
Un brésilien, un allemand et une uruguayenne.

Le port de Luarca

En plus des pommes, des noix et des chataignes qui poussent au bord des routes, je cueille aussi des figues.
Les fruits que je ramasse chargent un peu plus ma monture mais ce serait dommage de ne pas en profiter.

Rencontre de Elina et Hartmann,
deux cyclistes finnois avec qui je bivouaque une soirée en bord de mer.

Arrivée en Galice.

Je ne sais pas si ce serpent est dangereux,
 mais ce genre de bestiole ne m'inspire pas confiance.

Par contre le soir au bivouac, j'aperçois ce renard rodant autour de ma tente
et pas sauvage du tout.
Lui, m'inspire plus confiance, mais je n'avais pas de fromage à lui donner.

Déballage du campement,
vous remarquerez les bottes en caoutchouc, que j'enfile dés que j'arrive quand l'herbe est humide !

Une erreur de trajet m'oblige à prendre une partie du "Camino de Santiago" en dehors des voies de circulation.
Je découvre des quelques beaux chemins.
 
Comme ici, cette ancienne voie romaine.



Impressionnant monastère de Sobrado dos Monxes

Ici les greniers à grains sont beaucoup plus petits que dans les Asturies,
ils n'en sont pas moins charmants.

A l'arrivée à Santiago, le nombre de pélerins est impressionnant.
Pas sûr qu'ils soient tous sur le chemin depuis longtemps.

Et me voilà devant la fameuse cathédrale de Santiago de Compostela.
Là ou il y a le fameux encensoir (botafumeiro) que l'on balance à travers l'église.
https://www.youtube.com/watch?v=Xb_uJMvwgxE

2 commentaires:

  1. renard et serpent peuvent mordre , lequel est le mieux ?! les vipères se reconnaissent à la tete en triangle et la pupille horizontale en I comme dans vIpere, les couleuvres ont une pupille ronde , en O le O de cOuleuvre . mais faut avoir le temps (et le courage) d'observer . J'ai regardé sur le net mais je n'ai pas trouvé "ta" bestiole, il y en a tellement ...
    le mieux est de rester sur ton vélo !!
    Très belles maisons, la spécificité des maisons hispaniques c'est les encorbellements , petits balcons ou vérandas qui débordent sur la façade .
    Bonne continuation ...
    bises bye brigitte (quand je signe 3b c'est moi)

    RépondreSupprimer
  2. Extraordinaires, les photos! Et toujours cette touche très personnelle! Merci du partage!

    RépondreSupprimer